France Japan Karate Association
Accueil > Actualités > KI énergie vitale

KI énergie vitale

dimanche 16 mars 2014, par www.francejka.com

KI énergie vitale
par FUJI NOKAJIMA 5ème Dan de Judo et 6ème Dan d’Aïkido
BUDO MAGAZINE février 1970

[…] Chacun d’entre nous, même le plus faible, possède un KI, c’est-à-dire une force interne très grande qui lui est donnée avec la vie ; correctement saisie et concentrée, cette force peut devenir un courant puissant et irrésistible capable de s’étendre à la plus petite action de la vie quotidienne. C’est le but ultime du Budo : rendre à l’homme ses capacités naturelles cachées, les seules qui lui permettent d’être efficace en toute chose, de vivre vraiment, de se réaliser ; elles seules donnent une valeur à son existence. La quête du KI qu’est avant tout chaque Do est indispensable. Malgré l’enjeu, cette recherche ne doit pas être anxieuse mais joyeuse et confiante ; si le cœur est sincère on est sûr d’arriver, demain ou après demain, un jour proche ou lointain, le temps ne compte pas, comme un matin il trouvera la fleur épanouie après un long temps de croissance, l’homme aura la révélation de son KI.

Des millions de gens vivent en ignorant cette parcelle de l’univers qu’ils portent en eux, sans cesse sollicités par les trépidations de la vie moderne, se laissant aller au gré des circonstances, ils se dépensent et vieillissent en courant dans des directions sans issues. Mais ce qui est pour les uns un océan aux flots tumultueux, peut être pour d’autres un étang paisible où il leur est facile de naviguer. Et point n’est besoin pour cela de se retirer du monde, il suffit de vivre en parfaite harmonie avec lui.

Comprendre les principes du KI c’est une forme de libération de ce qui nous enchaîne dans notre vie. Lorsque notre KI circule librement nous existons vraiment, notre véritable maturité est atteinte (et non seulement un certain stade de croissance physiologique) et c’est une garantie de ne pas nous perdre dans des directions futiles. Il est important que ce sens profond des Arts Martiaux soit retrouvé et expliqué à tous les pratiquants. Plus que des sports ou des techniques de combat, ils sont une manière de vivre ou plutôt un apprentissage constant pour bien vivre et ne pas gaspiller notre temps en nous laissant nous étourdir par les sollicitations extérieures.

Le KI de l’homme est celui de l’univers, car l’homme, issu de rien, puise sa force dans l’univers. Rechercher notre KI, c’est donc rechercher nos attaches avec tout ce qui compose l’univers. C’est pourquoi le retour à la nature est indispensable car dans ce cadre il est possible de communier avec l’univers, de vibrer avec lui. Que peut-on se rappeler dans les villes où tout est artificiel et bruyant ? Le Dojo seul est un havre de paix où plusieurs fois par semaine s’effectue le pèlerinage.

C’est la voie d’accès au KI ; il est inutile d’aller au bout du monde, la vérité est là, dans nos villes, dans nos cœurs si nous pouvons les fermer aux troubles extérieurs. […]

Notre entraînement doit viser à remplir notre corps de ce KI, mais il ne faut pas l’emprisonner. Un échange continuel doit s’établir, qui nous permet de nous revivifier en quelque sorte. Dès que nous entravons la circulation du KI (par diverses préoccupations ou mauvaise humeur par exemple) nous devenons apathiques, tombons malade, devenons malheureux. Le KI peut donc aussi être une attitude quotidienne et c’est là le deuxième sens, plus superficiel mais plus apparent du mot. Notre entraînement quotidien doit nous remplir de cette force sans nous laisser distraire par les contrariétés. Développer votre KI c’est être sur de réussir votre vie car votre force interne rayonnera autour de vous et sera communicative. Essayons maintenant de comprendre le KI dans l’exercice d’un art martial.

Il existe de nombreux arts martiaux dont les plus connus en Occident sont Judo, Karaté et Aïkido. Les différences techniques sont très sensibles mais leur but ultime est le même : nous faire progresser sur la voie de l’unité du corps et de l’esprit, à travers l’action intense provoquée par la confrontation avec un adversaire. Cette action, où notre être doit s’engager tout entier, et qui est source d’unité, doit faire s’écouler librement et harmonieusement notre KI pour être efficace (que ce soit sur le plan de l’union corps-esprit ou sur celui, qui n’est qu’apparemment le plus évident, de la confrontation physique avec l’adversaire). Cela suppose un potentiel suffisant de KI et une maitrise de soi, qui même dans le feu de l’action, nous permet à tout moment de contrôler et doser cette énergie. La quantité de KI de l’homme est inépuisable si celui-ci se régénère constamment grâce à un mode de vie bannissant les excès de toute sorte, et la maîtrise de soi découle directement de cette assurance comme de l’entraînement quotidien dans l’art martial de base. L’homme qui a découvert cette source de forces vives, cachée à la plus grande majorité, obtient la force, la fermeté et la résistance ; soutenu par cette force, il peut faire face à tout moment à n’importe quelle situation. […]

Article suivant

Patrice MOKO

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0